Bourses


Présentation générale

L'EfA attribue chaque année une soixantaine de bourses, pour une durée d'un à deux mois, exceptionnellement pour une durée supérieure. Il est possible de bénéficier d'une bourse de l'EfA deux années de suite.

Chaque année, il n'y a qu'une session d'attribution des bourses. Date de clôture des candidatures au 26 octobre pour l'année civile suivante.


 

Conditions de candidature

Les candidats doivent être inscrits en Doctorat et poursuivre des recherches nécessitant un séjour en Grèce et se rapportant à l'un des domaines suivants : préhistoire et protohistoire égéenne ; monde hellénique antique, monde hellénique et éventuellement balkanique, médiéval, moderne et contemporain.

Compte tenu du nombre élevé de dossiers « génériques » qui lui ont été adressés ces dernières années, la commission des bourses rappelle qu'il est indispensable que les candidatures soient motivées par un projet de travail précis, argumenté, correspondant à la durée demandée, impliquant des recherches en bibliothèque à Athènes et/ou en rapport avec le terrain et/ou justifiant un séjour sur l'un des sites où s'exerce l'activité scientifique de l'EfA.

De même, la commission des bourses est attentive à ce que, sinon la totalité, du moins une grande partie du dossier de candidature soit rédigée en français.

Modalités de séjour

Les boursiers reçoivent une allocation forfaitaire (barème reproduit ci-après), destinée à couvrir leurs frais de transport et de séjour (hébergement et nourriture). S'ils le souhaitent et dans la mesure de nos disponibilités d'accueil, les boursiers peuvent être hébergés à la Maison des hôtes à Athènes. Cet hébergement est payant pour tous moyennant le versement de 14 euros par nuit.

Afin de gérer au mieux notre potentiel d'accueil à la Maison des hôtes comme à la bibliothèque, les dates d'arrivée et de départ des boursiers sont calées sur le début et la fin de chaque mois. En début de séjour, tous les boursiers sont invités à participer à une réunion d'accueil et d'information.
NB : les bénéficiaires d'une bourse qui sont en poste dans l'enseignement secondaire ou supérieur peuvent demander à scinder en deux leur séjour, pour le faire correspondre avec des périodes de vacances scolaires.

Pendant leur séjour, les boursiers ont accès libre et permanent à la bibliothèque. Ils peuvent également se rendre, si leur recherche le nécessite et en fonction des possibilités d'hébergement dans les maisons de fouilles, sur l'un ou l'autre des sites archéologiques où s'exerce l'activité de l'EfA.

L'EfA n'assure pas les bénéficiaires d'une bourse durant leurs déplacements et leur séjour en Grèce. Ils sont donc invités à se renseigner auprès de leur compagnie d'assurance et de leur Mutuelle pour avoir connaissance avant leur départ de la couverture et de l'aide dont ils bénéficient à l'étranger en cas de maladie ou d'accident.

Étude de matériel dans le cadre d'une bourse

Toute personne désireuse d'examiner du matériel déjà publié exposé en salle ou conservé dans des réserves doit adresser à l'EfA ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) deux mois minimum avant la date de séjour envisagée (délai à respecter pour l'obtention des autorisations) :

  • Une liste détaillée du matériel comprenant obligatoirement les numéros d'inventaire et la référence complète de la publication, titre, année, page, (une liste par musée).
  • Une lettre d'accompagnement indiquant les coordonnées, qualités et fonctions du demandeur (pour les doctorants, préciser l'Université de rattachement, le sujet de recherche et le directeur de de thèse) et justifiant la demande d'examen de matériel tout en précisant la période à laquelle on souhaite travailler.

Toute liste imprécise ou incomplète sera retournée, car une demande incomplète n'a aucune chance d'aboutir.

Il est rappelé qu'à moins d'en être l'inventeur ou d'avoir officiellement obtenu des droits de publication sur un matériel inédit, les demandes d'étude ponctuelle ne peuvent porter que sur du matériel (vestiges, objets, etc.) dûment publié (à ce propos, il est rappelé que les mentions dans la Chronique des fouilles en Grèce du BCH ne sont pas considérées comme une publication).

Il va de soi que l'examen du matériel ne peut être effectué que si l'autorisation a été délivrée.

À réception, l'EfA adresse copie de l'autorisation au demandeur afin qu'il puisse la présenter aux personnels des Musées.

 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Delphes - X656

Sujet : aquarelle antéfixe face Matériau : argile Décor : palmette,
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

PLATAMONAS-5229
Dans la région de Platamonas Pierias, S. Koulidou (Éphorie des Antiquités de Piérie) a mené en 2014 et en 2015 une fouille de sauvetage au lieu-dit Rema Xydias, à l’occasion de la construction de l’autoroute (ΠΑΘΕ Maliakos-Kleidi Imathias) et a mis au jour les vestiges d’une nécropole et d’un habitat du Bronze Récent. Les niveaux plus anciens ont livré 22 tombes à ciste datées du Bronze Récent et comportant des vases, des anneaux et des couteaux en bronze, des perles en os, des pesons en argile, ainsi qu’un sceau (fig. 1-2). Sur le même espace qui avait été occupé par la nécropole, des bâtiments ont été construits (fig. 3) : on a dégagé les vestiges de deux bâtiments et de deux segments de péribole. Le premier bâtiment a connu deux états de construction. Il s’agit d’un bâtiment à abside,
....
Consulter la Chronique des fouilles