Le programme E-STAMPAGES

Archivage numérique et valorisation des collections d’estampages grecs de l’École française d’Athènes et du laboratoire HiSoMA.


Estampage : une définition

L’estampage est une empreinte du relief en creux d’une inscription réalisée avec un papier ad hoc. Depuis le tout début du XIXe s., cette technique est utilisée dans le but de fabriquer une reproduction d’une surface inscrite qui soit commode à transporter et à conserver, afin de pouvoir étudier « à distance » le texte gravé.
Instrument de travail essentiel pour les épigraphistes, ce fac-simile papier présente l’avantage d’être maniable et, correctement orienté sous la lumière, d’offrir une qualité de lecture parfois bien supérieure à celle qu’autorise l’original. Souvent, il permet de rectifier ou de compléter l’édition d’inscriptions qui, au fil du temps, ont été endommagées, voire perdues. Enfin, reproduisant la forme des lettres et la disposition du texte sur son support, l’estampage est un témoin fidèle de la très grande variété des styles d’écriture et des partis-pris graphiques qui furent en usage dans le monde grec tout au long de l’antiquité.
 

Cadre institutionnel et financement

Le programme d’archivage à long terme et de diffusion d’une Biblio-Iconothèque numérique d’estampages grecs consultable en libre accès est financé dans le cadre de l’initiative Bibliothèque scientifique numérique pilotée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans l’axe 5 : numérisation du patrimoine scientifique national de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. L’objectif de cette initiative est d’augmenter significativement l’offre de ressources scientifiques en ligne et de constituer des masses critiques de contenus numériques en se fondant sur une articulation forte avec d’autres projets locaux, nationaux ou européens.
Le cahier des charges de cet appel à projets impose de ce fait de :
- rendre accessible à tous et valoriser au bénéfice de la recherche les corpus et les fonds documentaires de l’Enseignement supérieur et la Recherche, par le biais de corpus numériques produits dans le respect des bonnes pratiques, des formats et des standards ouverts afin de garantir l’interopérabilité, la réutilisation et la pérennité des données ;
- promouvoir une diffusion libre et ouverte du patrimoine scientifique, en libre accès et en garantissant la stabilité de cet accès ;
- s’inscrire en complémentarité avec d’autres initiatives dans le domaine de la numérisation.
 
Le programme E-STAMPAGES doit être réalisé en 18 mois à compter de janvier 2015 par un consortium qui associe quatre partenaires : l’École française d’Athènes, le laboratoire HiSoMA (UMR 5189 du CNRS), le Pôle Système d’Information et Réseau de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux et le Digital Epigraphy and Archaeology Project de l’université de Floride, Gainsville, USA.
 
Au cours de cette première phase, il s’agit de rassembler dans un même espace de consultation et de visualisation la collection d’estampages de l’École française d’Athènes et la partie de la collection d’HiSoMA qui lui est liée par une commune histoire institutionnelle. L’intention est de transformer ces archives scientifiques, dont l’accès est actuellement relativement confidentiel, en un outil documentaire à la disposition du public, à la hauteur d’une des plus riches collections d’Europe après celle de la Berlin Brandenburgische Akademie der Wissenschaften. Ce faisant, l’École française d’Athènes et le laboratoire HiSoMA s’inscrivent dans la même démarche que les grands centres de recherche étrangers qui, depuis plusieurs années déjà, ont mis en ligne des images d’estampages, tel le Center for the Study of Ancient Documents d’Oxford, le Center for Epigraphical and Palaeographical Studies de l’Ohio State University ou les Images of Inscriptions de la Cornell University Library. Ultérieurement, la biblio-iconothèque numérique E-STAMPAGES a vocation à accueillir d’autres fonds ou collections d’estampages numérisés ou numériques.
 

Démarche scientifique et modalités de réalisation technique

Le programme se conforme à l’état de l’art des normes techniques pour la numérisation et l’interopérabilité des données mises au point pour la publication des corpus patrimoniaux et scientifiques. La numérisation et la structuration des données seront également réalisées aux formats adéquats pour un archivage pérenne conformément aux recommandations du CINES.
Pour la numérisation des estampages et la création de vues 3D avec variation de l’éclairage, le Digital Epigraphy and Archaeology Project de l’université de Floride met à disposition son expertise et son application web, qui sont également utilisées par la Bibliothèque du Congrès à Washington, l’université de Californie à Berkeley, les Archives nationales du Royaume-Uni, l’université Cornell, l’université de Vienne et l’Académie de Berlin.
 

Contacts

EFA :
Amélie Perrier, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Anne Rohfritsch
Louis Mulot, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
HiSoMA :
Michèle Brunet, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adeline Levivier, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pôle Système d’information et Réseaux de la MOM :
Patrick Desfarges, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Bruno Morandière, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Digital Epigraphy and Archaeology Project :
Angelos Barmpoutis, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
Eleni Bozia, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Delphes - Kastri - A12

SUJET : MAISON
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

DÉMÉTRIAS. - Aïvaliotika-5918
Dans le quartier Aïvaliotika, au Nord de Démétrias, P. Triantaphyllopoulou (XIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2007 une fouille de sauvetage sur le terrain « Prooptiki Kataskevastiki AE O. Georgoudi » et a mis au jour les vestiges d’un quartier de Démétrias de l’époque romaine, composé de bains, d’ateliers et de maisons (fig. 1-2). Dans la partie Sud-Ouest du terrain, on a dégagé un grand bâtiment composé de trois pièces : la pièce Sud s’ouvre sur une cour dont le sol est recouvert de dalles de terre cuite, au Nord de cette pièce, les deux autres pièces communiquent entre elles. Au Sud de l’une des pièces Nord, on a dégagé une canalisation qui aboutit à une petite citerne circulaire, tandis qu’au Nord-Est de l’autre pièce, on a mis au jour la margelle d’u
....
Consulter la Chronique des fouilles